L'âne gris à la croix de Saint André

ÉLEVAGE COTENT'ÂNE

 
Ane du Cotentin Ane du Cotentin Ane du Cotentin Ane du Cotentin Ane du Cotentin
 
Nous ne proposons plus de visite accompagnée
 

Formulaire de contact »

 
Ane du Cotentin Ane du Cotentin Ane du Cotentin Ane du Cotentin Ane du Cotentin

ÂNE DU COTENTIN

Choisissez une couleur :

L'âne du Cotentin

La Basse NormandieL'introduction des ânes dans la Manche paraît remonter à une époque relativement ancienne. Des recherches aux archives départementales ont permis de prouver qu'il existait déjà des ânes dans ce département vers le milieu du XVIe siècle, voire avant puisque certaines communes de Basse Normandie rappellent la présence de l'âne dans le toponyme qui les désigne :

  • Asnières-en-Bessin (près d'Isigny-sur-Mer dans le Calvados) vers 1069.
  • Asnelles (Calvados) vers 1063.

La race de l'âne du Cotentin est reconnue depuis 1997 par les Haras Nationaux.

Morphologie

  • TAILLE : à 4 ans, mâle 1m20 à 1m35, femelle 1m15 à 1m30.
  • ENCOLURE : forte, à crinière droite.
  • ROBE : gris cendré, gris bleuté ou gris tourterelle avec bande cruciale et raie de mulet (croix de Saint-André), avec ou sans zébrures sur les membres. Sont exclues les robes : bai-brun, noir et blanc.
  • TÊTE : rectiligne, bien attachée sur l'encolure, avec ou sans nuances roussâtres, de la couleur de la robe jusqu'à mi chanfrein et de couleur gris-blanc en dessous. Les animaux dits bouchards sont exclus.
  • QUEUE : identique à la robe.
  • POITRAIL : ouvert.
  • BOUT DU NEZ : de nuance noire à gris foncé.
  • DOS : droit.
  • OREILLES : de bonne dimension (la moitié de la longueur faciale), bien ouvertes, au pourtour et à la base plus foncés.
  • ŒIL : vif, portant lunettes gris-blanc, parfois cerné de roux, arcades bien marquées.
  • MEMBRES : solides, aux aplombs affirmés.
  • ARRIERE-MAIN : ronde ou déclive.

Une ânesse du Cotentin

Dans cette rubrique

L'âne du Cotentin

L'introduction des ânes dans la Manche paraît remonter à une époque relativement ancienne. Des recherches aux archives départementales ont permis de prouver qu'il existait déjà des ânes dans ce département vers le milieu du XVIe siècle, voire avant...

Lire la suite »

 

Sur 4.000 ânes recensés en 1902 dans le département de la Manche, la majeure partie se trouvait dans les arrondissements de Valognes et Cherbourg en Nord Cotentin dont l'âne du Cotentin. Aux foires réputées de Lessay et de Gavray dans la Manche, il se vendait, avant-guerre, entre 300 à 400 ânes qui partaient vers les autres régions de France, voire à l'étranger...

Lire la suite »

L'âne intelligent

Doux et tendre, serein et courtois, organisé et montrant avec ses congénères un sens certain de la convivialité, l'âne est aussi intelligent. L'histoire du bonnet d'âne a toujours été prise à l'envers. En réalité, le bonnet d'âne était mis sur la tête des cancres pour leur faire passer l'intelligence de l'âne !

Lire la suite »

L'âne victime

Têtu, idiot, ignare, lent, méchant... On s'est moqué de ses grandes oreilles et de sa prétendue stupidité, de son entêtement et de son sale caractère. Que d'âneries racontées sur son compte ! Résultat ? La rumeur est là. Une rumeur tenace...

Lire la suite »

Les foires de la Manche

Par tout ce qu'elle détermine, la foire constitue un événement majeur. Sans doute fait-elle, d'abord, et en apparence plus qu'en vérité, partie d'un patrimoine orienté vers le monde agricole.

Aujourd'hui, elles ont pris des noms nouveaux, étranges parfois. Souvent, elles ne vivent plus guère que de la nouveauté ou des festivités qu'elles avaient créées. Elles ont retrouvé ainsi une grande part de leur aspect originel...

Lire la suite »