Foire de la Manche - Cotentin

ÉLEVAGE COTENT'ÂNE

 
Ane du Cotentin Ane du Cotentin Ane du Cotentin Ane du Cotentin Ane du Cotentin
 
Nous ne proposons plus de visite accompagnée
 

Formulaire de contact »

 
Ane du Cotentin Ane du Cotentin Ane du Cotentin Ane du Cotentin Ane du Cotentin

ÂNE DU COTENTIN

Choisissez une couleur :

La foire de Gavray (en Cotentin), la Saint Luc

Gavray est situé au cœur d'une riche région d'élevages diversifiés : bovins, chevaux, moutons en particulier. Les foires de Gavray se tiennent soit dans le bourg (pour les moins impor­tantes), soit sur la Lande qui domine la ville pour les plus grosses. Si l'on se réfère à l’annuaire de la Manche de 1976, on relève la tenue de quatre foires importantes.

La foire d'hiver, à la mi‑janvier, rassemblait mille cinq cents bovins et cinquante chevaux.

La foire d'été, à la mi‑juillet, amenait une belle concentration d'animaux : huit cents bovins, cinquante chevaux, des poneys, des moutons et des chiens. De surcroît, c'était une foire avec fête foraine sur la Lande. Rôtisseurs, "tentiers", marchands de cidre et attractions se partageaient alors le champ de foire.

La foire d'automne, à la mi-septembre, rassemblait cinq cents bovins et une centaine de chevaux sur la Lande.

Foire de la Saint Luc (Gavray)Foire de la Saint Luc (Gavray)Foire de la Saint Luc (Gavray)

Mais la plus importante manifestation durait deux à trois jours. C'était la Grande Saint-Luc qui attirait des popu­lations venant de fort loin, des mar­chands de bestiaux et de chevaux, des débitants‑tentiers, des rôtisseurs. Le premier jour était celui de la foire aux bovins. En 1976, on en comptait quelque trois mille têtes. Le lendemain, c'était la foire aux chevaux et aux pou­lains qui en regroupait environ mille cinq cents à côté d'une population non négligeable de chiens. Ce deuxième jour était marqué par l'ouverture d'une gigantesque fête foraine. Il y avait foule sur la Lande et l'on venait parfois de très loin pour se restaurer sous la tente ou près des rôtisseurs, pour déguster le cidre que proposaient des marchands habitués à la foire. C'est que cette foire annuelle, dont les racines plongent loin dans le temps, jouit d'une réputation plus que régionale.

La foire Saint-Luc de Gavray se déroule sur trois jours, le week-end (du vendredi au dimanche) qui suit le 3ème jeudi du mois d'octobre. Le vendredi, la foire regroupe plus d'un millier d'équidés (dès le matin).

Foire de la Saint Luc (Gavray)Foire de la Saint Luc (Gavray)Foire de la Saint Luc (Gavray)

L'âne du Cotentin

L'introduction des ânes dans la Manche paraît remonter à une époque relativement ancienne. Des recherches aux archives départementales ont permis de prouver qu'il existait déjà des ânes dans ce département vers le milieu du XVIe siècle, voire avant...

Lire la suite »

 

Sur 4.000 ânes recensés en 1902 dans le département de la Manche, la majeure partie se trouvait dans les arrondissements de Valognes et Cherbourg en Nord Cotentin dont l'âne du Cotentin. Aux foires réputées de Lessay et de Gavray dans la Manche, il se vendait, avant-guerre, entre 300 à 400 ânes qui partaient vers les autres régions de France, voire à l'étranger...

Lire la suite »

L'âne intelligent

Doux et tendre, serein et courtois, organisé et montrant avec ses congénères un sens certain de la convivialité, l'âne est aussi intelligent. L'histoire du bonnet d'âne a toujours été prise à l'envers. En réalité, le bonnet d'âne était mis sur la tête des cancres pour leur faire passer l'intelligence de l'âne !

Lire la suite »

L'âne victime

Têtu, idiot, ignare, lent, méchant... On s'est moqué de ses grandes oreilles et de sa prétendue stupidité, de son entêtement et de son sale caractère. Que d'âneries racontées sur son compte ! Résultat ? La rumeur est là. Une rumeur tenace...

Lire la suite »

Les foires de la Manche

Par tout ce qu'elle détermine, la foire constitue un événement majeur. Sans doute fait-elle, d'abord, et en apparence plus qu'en vérité, partie d'un patrimoine orienté vers le monde agricole.

Aujourd'hui, elles ont pris des noms nouveaux, étranges parfois. Souvent, elles ne vivent plus guère que de la nouveauté ou des festivités qu'elles avaient créées. Elles ont retrouvé ainsi une grande part de leur aspect originel...

Lire la suite »