Foire de la Manche - Cotentin

Foire de Lessay (en Cotentin), la Sainte Croix

Foire de la Sainte Croix (Lessay)Son nom, la "Sainte-Croix", est lié à un événement religieux. Elle est une des foires les plus importantes de Normandie et même de France.

Elle fut créée au Moyen Âge (au XIIIe siècle pour être précis) par les moines bénédictins de l'abbaye de Lessay qui voyaient dans cette ouverture un moyen de développer le commerce local et d'accroître leur patrimoine et leurs revenus. Au XVIIe siècle, elle fut confirmée dans son existence par le roi Louis XIV (un écrit portant le sceau du roi est conservé à la mairie de Lessay ; il stipule que cette foire est autorisée et que les revenus en sont destinés aux moines de l'abbaye).

La "Grande Sainte-Croix" de Lessay a lieu chaque année en septembre. Elle se tient sur "la Lande" qui découvre une vaste étendue plane au bord de la route de Coutances. Elle se déroule, en principe, un samedi proche du 10 septembre et dure 3 jours, du vendredi au dimanche. À l'origine, elle était déjà une des les plus conséquentes de France. II y venait des acheteurs anglais attirés particulièrement par les chevaux, les fameux anglo-normands. II venait aussi des allemands, des suisses…

Foire de la Sainte Croix (Lessay) Foire de la Sainte Croix (Lessay) Foire de la Sainte Croix (Lessay) Foire de la Sainte Croix (Lessay)


Au début du XXe siècle, cette foire avait conservé toute son importance et son caractère particulier de grande foire populaire. Y étaient présentés des chevaux, des bovins, des ânes, des moutons, des porcs, mais aussi des chiens et des volailles (poules, canards, oies, dons, etc.). On y exposait et vendait des œufs, des produits de la terre comme le miel, des produits de la mer comme les huîtres, les homards, les langoustes et toutes sortes de poissons. On y présentait également des objets de vannerie, des objets de poterie. On y vendait des instruments aratoires (outils pour le travail du sol), des harnais, des colliers pour les chevaux, des seaux, des bidons, des cannes à lait, etc. On y vendait des vêtements et des chaussures. On y vendait des melons de Créances, ville voisine.

Il s'y installait des "tentiers", des "tournous" de gigots (rôtisseurs de gigots entiers) qui, inlassablement, tournaient la longue broche devant un grand feu de bois. Ces "tentiers" rôtisseurs occupaient une allée que l'on avait appelée la "rue des Cuisiniers". Cette rue connaissait une grande animation durant les jours de la foire et singulièrement quand les gens de la ville venus en "touristes", se régalaient des viandes.

Cette manifestation présente un indéniable intérêt direct pour la ville de Lessay. Les droits de place payés par les commerçants, les forains représentent une somme appréciable.

Foire de la Sainte Croix (Lessay) Foire de la Sainte Croix (Lessay) Foire de la Sainte Croix (Lessay) Foire de la Sainte Croix (Lessay)


À côté de la foire s'est très tôt développée une fête foraine. Au début, c'étaient des baladins qui exposaient leurs animaux, qui présentaient des monstres, qui réalisaient des tours… Cette partie festive attirait un public très nombreux et très diversifié. Elle durait plusieurs jours.

Aujourd'hui, la foire de Lessay se déroule sur trois jours. Quelque quatre cent mille personnes dont de très nombreux visiteurs venus spécialement pour manger sous la tente, pour se divertir des attractions, pour bénéficier des matériels présentés. Car la foire s’est aussi transformée en foire-exposition.

La foire de Lessay représente toujours un événement de première grandeur.

Foire de la Sainte Croix (Lessay) Foire de la Sainte Croix (Lessay) Foire de la Sainte Croix (Lessay) Foire de la Sainte Croix (Lessay)

 


Le vendredi, la foire regroupe plus d'un millier d'équidés (dès le matin) et plus d'un millier de chiens. Le samedi, c'est la foire aux bovins, ovins, caprins, porcins et chiens, sans oublier tous les volatiles. Le dimanche place aux promeneurs dans les allées des rôtisseurs, des déballeurs et démonstrateurs. La fête foraine tout au long de ces trois jours attend petits et grands.